Études dans l’enseignement supérieur organisé, reconnu ou subsidié par les pouvoirs publics belges (enseignement public)

L’autorisation de séjour doit être accordée au candidat étudiant qui prouve, avec des documents, que les conditions d’octroi fixées à l’article 58 de la loi du 15 décembre 1980 sont remplies.

Le candidat étudiant doit donc présenter (dossier type) :

  • une attestation délivrée par un établissement d'enseignement supérieur organisé, reconnu ou subsidié par les pouvoirs publics belges ;
  • son diplôme de fin d’études secondaires ou son baccalauréat ;
  • la preuve qu’il a des moyens de subsistance suffisants pour couvrir ses frais de séjour, d’études, de santé et de rapatriement ;
  • un certificat médical attestant qu’il n’est pas atteint d’une des maladies pouvant mettre en danger la santé publique ;
  • s’il a plus de 21 ans, un certificat constatant l'absence de condamnations pour crimes ou délits de droit commun.

+ pour une inscription dans l’enseignement supérieur de premier cycle organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles :

  • une attestation de dépôt de la demande d’équivalence délivrée par le service des équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles , et une attestation de prise en considération de la demande d’équivalence délivrée par le service des équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles ; ou
  • une décision d’équivalence délivrée par le service des équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Des relevés de notes peuvent également demandés si ces relevés sont nécessaires au bon examen de la demande d’autorisation de séjour.

Bon à savoir :
Sauf s’il est dispensé, le candidat étudiant doit également présenter la preuve du paiement complet de la redevance. À défaut, sa demande sera déclarée irrecevable.