Audition au Pacheco

Non, vous êtes convoqué par l’Office des étrangers à une date et une heure précises.

  • Le port du masque buccal est obligatoire.
  • Les distance sociale doit être respectée à tout moment (1m50 entre personnes n’appartenant pas à la même bulle sociale).
  • Les consignes du personnel de l’Office des étrangers doivent être suivies de manière stricte.

Les questions relatives aux auditions et leur organisation peuvent être posées par les demandeurs, ou leur conseil à l’adresse mail suivante  : Asile.interviews[at]ibz.fgov.be

Les questions relatives aux auditions et leur organisation peuvent être posées par le tuteur ou le conseil du mineur non accompagné à l’adresse mail suivante  : asylum.minors[at]ibz.fgov.be

Non, pour des raisons pratiques, ce n'est pas possible. L’OE fournit des interprètes.

Si vous ne pouvez pas vous présenter à l'entretien à la date prévue, vous devez en informer l’Office des étrangers le plus rapidement possible. Les raisons que vous communiquez doivent être fondées.

Contact : Asile.interviews[at]ibz.fgov.be

L'audition à l'OE vise tout d'abord à déterminer si la Belgique est responsable de l'examen de votre demande, sur la base du Règlement (CE) nº. 604/2013 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 26 juin 2013 604/2013 du Parlement européen et du Conseil, du 26 juin 2013, établissant les critères et mécanismes de détermination de l’État membre responsable de l’examen d’une demande de protection internationale introduite dans l’un des États membres par un ressortissant de pays tiers ou un apatride.

Si la Belgique n'est pas responsable pour  votre demande, mais qu'un autre pays de l'Union européenne, ainsi que la Norvège, l'Islande, la Suisse et le Liechtenstein l’est, une décision de refus de séjour assortie d'un ordre de quitter le territoire vous sera notifiée.

Après l'audition, l’OE transmet le dossier au Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides afin qu'il examine votre demande.

Vous devez vous présenter auprès de votre administration communale de votre résidence principale avec la décision de recevabilité du CGRA. L'administration communale peut délivrer une attestation d’immatriculation valable 4 mois à dater de la délivrance et renouvelable sauf avis contraire de l’Office des étrangers.

Un ordre de quitter le territoire dans le cadre de la procédure de protection internationale est notifié via le "domicile élu" : il s'agit de l'adresse où vous avez indiqué vouloir recevoir votre correspondance de l'Office des étrangers ou du CGRA durant votre procédure. En l'absence d'élection de domicile, vous êtes considéré comme ayant élu domicile auprès du CGRA et vous devez y relever votre courrier. Tout changement de résidence doit être notifié à l'Office des étrangers ou au CGRA par lettre recommandée.

publiciteadministration[at]ibz.fgov.be

 

Vous avez la possibilité d'introduire un recours auprès du Conseil du contentieux des étrangers dans les 30 jours suivant la notification de l'ordre de quitter le territoire.