Le regroupant et la personne qui demande le regroupement familial sont des ressortissants de pays tiers

[Article 10 de la loi du 15 décembre 1980]

La demande de regroupement familial peut être introduite en Belgique dans les situations suivantes :

  1. La personne qui demande le regroupement familial est déjà autorisée à séjourner en Belgique pour une durée limitée (carte A ou H) et les conditions d’un regroupement familial sont réunies. 
  1. La personne qui demande le regroupement familial est dispensée de visa pour un court séjour dans l'espace Schengen et les conditions d’un regroupement familial sont réunies. 
  1. La personne qui demande le regroupement familial a reçu un visa en vue de se marier ou de cohabiter légalement en Belgique et son projet s’est concrétisé avant l'expiration du visa.
  1. Des circonstances exceptionnelles empêchent la personne qui demande le regroupement familial d’introduire sa demande à l’étranger (demande de visa).

Si la personne qui demande le regroupement familial ne se trouve pas dans une des quatre  situations décrites ci-dessus, elle doit introduire sa demande à l’étranger (demande de visa).

Le déroulement de la procédure dépend de la situation dans laquelle la personne qui demande le regroupement familial se trouve.

 

  • La demande de regroupement familial en Belgique peut être introduite en Belgique dans les situations suivantes :
  1. La personne qui demande le regroupement familial est déjà autorisée à séjourner en Belgique pour une durée limitée (carte A ou H) et les conditions d’un regroupement familial sont réunies. 
  2. La personne qui demande le regroupement familial est dispensée de visa pour un court séjour dans l'espace Schengen et les conditions d’un regroupement familial sont réunies. 
  3. La personne qui demande le regroupement familial a reçu un visa en vue de se marier ou de cohabiter légalement en Belgique et son projet s’est concrétisé avant l'expiration du visa.

    Voir la procédure 

 

  • La demande de regroupement familial peut être introduite en Belgique quand des circonstances exceptionnelles empêchent le demandeur d’introduire sa demande auprès du poste diplomatique ou consulaire belge compétent pour le lieu où il réside à l’étranger, conformément à l’article 12bis.§1er, alinéa 1 de la loi du 15 décembre 1980.
       
        Voir la procédure