Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SCHENGEN - Interdiction d’entrée


L'Office des étrangers peut ajouter une interdiction d'entrée à un ordre de quitter le territoire. Cette interdiction entre en vigueur le jour de sa notification. 

Si vous avez reçu une interdiction d'entrée lors d'un précédent séjour, vous pouvez en demander la suspension ou la levée pour des raisons humanitaires sérieuses à n'importe quel moment. Vous pouvez aussi en demander la suspension ou la levée pour des motifs professionnels ou d'études quand vous arrivez aux deux tiers (2/3) de la durée de l'interdiction (Exemple : La durée de l'interdiction est fixée à 3 ans. Vous pouvez demander la suspension ou la levée de l'interdiction après 2 ans). 

Vous adressez cette demande à l'ambassade / au consulat de Belgique compétent pour le lieu de votre résidence à l'étranger, qui la transmet à l'Office des étrangers. Vous pouvez également adresser votre demande directement à l'Office des étrangers, à condition de joindre la preuve que vous avez quitté le territoire des États mentionnés dans l'interdiction d'entrée conformément à l'ordre de quitter le territoire. Autrement dit, vous devez d'abord donner suite à l'ordre de quitter le territoire reçu. 

Votre demande de suspension ou de levée d'une interdiction d'entrée doit être motivée.

L'Office des étrangers prend une décision dans les 4 mois à compter de la date d'introduction de la demande de suspension ou de levée de l'interdiction d'entrée. Si l'Office ne prend pas de décision dans ce délai, l'interdiction est maintenue. Vous n'avez aucun droit d'accès ou de séjour en Belgique pendant la durée de l'examen de votre demande.