Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
 


Objet du séjour

Quand l'objet de votre voyage est une visite médicale, vous devez présenter une attestation médicale établie par un médecin agréé par l’ambassade / le consulat belge dans lequel vous déposerez votre demande de visa. Dans cette attestation, le médecin certifie que les soins dont vous avez besoin ne sont pas disponibles dans votre pays. Autrement dit, un visa n’est généralement pas délivré quand le demandeur souffre d’une maladie bénigne qui peut être soignée dans son pays.

Vous devez également présenter la preuve que vous avez un rendez-vous avec un médecin spécialisé dans la pathologie dont vous souffrez.

Couverture financière du séjour

Lors de tout voyage, vous devez démontrer que vous avez des moyens de subsistance suffisants pour couvrir les frais de voyage et de séjour (Lire plus dans Moyens de subsistance suffisants).

Quand vous voyagez pour une visite médicale, l’ambassade / le consulat vous demandera généralement d’apporter en plus une évaluation des frais de soins de santé et de séjour à l’hôpital faite par le médecin spécialiste ou l’établissement de soins qui vous a donné rendez-vous (devis).

Si le médecin ou l’établissement de soins a réclamé une avance, vous devez apporter la preuve du paiement de cette avance.

Garanties de retour

L'ambassade / le consulat doit évaluer le risque d'immigration illégale. Autrement dit, le poste va vérifier si cette visite médicale pourrait être un prétexte pour vous établir en Belgique ou sur le territoire d'un autre État Schengen (Exemple: Vous déclarez vous rendre en Belgique pour une visite médicale, mais votre intention est de vivre avec vos enfants établis en Belgique).

Pour évaluer votre volonté de quitter l'espace Schengen avant l'expiration du visa demandé, le poste va examiner votre profil (Exemples: situation familiale, professionnelle, socio-économique, historique des demandes et des séjours dans l'espace Schengen, …) et la situation générale du pays où vous résidez (Exemples: régions politiquement instables, taux de chômage élevé, pauvreté endémique, …).

Par conséquent, donnez un maximum d'informations sur votre situation familiale, professionnelle, économique et sociale de manière à démonter votre ancrage dans votre pays.

Lire plus dans Garanties de retour.