Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
L'engagement de prise en charge signé par un garant qui réside dans un pays tiers


 

Procédure à suivre:

Le garant remet l’engagement de prise en charge complété et signé (annexe 32) au consulat belge compétent pour le lieu de sa résidence.

Le consulat date le document et légalise la signature du garant. Ensuite, il appose la mention «Solvabilité suffisante» sur l’engagement de prise en charge s'il estime que le garant a effectivement des ressources suffisantes pour prendre l’étudiant en charge.

Si le garant n’a pas de ressources suffisantes ou si les documents justificatifs produits ne démontrent pas valablement qu’il a des ressources suffisantes, le consulat date l’engagement de prise en charge et légalise la signature du garant mais, il n’appose pas la mention «Solvabilité suffisante».

Dans tous les cas, le consulat remet l’engagement de prise en charge au garant.

Le garant transmet l'engagement de prise en charge à l'étudiant.

L'étidiant produit l’engagement de prise en charge quand il introduit sa demande de visa.

Le consulat belge saisi de la demande de visa D vérifie si la mention «Solvabilité suffisante» est apposée sur l’engagement de prise en charge. Si ce n’est pas le cas, il transmet le dossier à l’Office des Etrangers, qui prend la décision.